"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître, et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" - Antonio Gramsci

mercredi 30 juillet 2014

Solidarité militante envers notre camarade Alain Pojolat ! Soutien à la résistance du peuple Palestinien ! , par Ensemble


Ensemble a pris connaissance avec stupeur des poursuites engagées contre Alain Pojolat, qui après avoir déposé en préfecture les appels aux manifestations en soutien à la résistance des Palestiniens, à Barbés et à République les 19 et 26 juillet, avait continué à appeler à manifester malgré leur interdiction. 

A l'heure où l'offensive Israélienne a fait plus de 1100 morts, à l’heure où pour punir collectivement les gazaouis, hôpitaux et centrales électriques sont visées, à l'heure où des quartiers entiers sont transformés en champs de ruines, Hollande et Valls ne trouvent rien de mieux à faire que de criminaliser le mouvement de masse qui se lève en France comme partout dans le monde en solidarité avec les Palestiniens. A Tel Aviv même, des soldats rompent le silence et s’opposent, comme d’autres aux destructions et aux punitions collectives. 

Jaurès, reviens ! Ils ont changé de camp ! par Jean Luc Melenchon


Jaurès ! Ils n’ont plus que ce nom à la bouche ! Sarkozy avant-hier, Le Pen hier, Hollande et Valls aujourd’hui ! D’où leur vient cette audace ? Pour reprendre les mots du tribun, s’ils se battent autant pour les cendres, c’est pour mieux étouffer la braise. 

 Manuel Valls voulait l’enrôler pour ses sordides cadeaux au Medef. Jaurès aurait « sans doute » voté le pacte de responsabilité, a-t-il osé ! Faire parler les morts pour endormir les vivants. L’arnaque ! Jaurès aurait plutôt affronté Valls comme il avait affronté son modèle, Georges Clemenceau, quand il fallait soutenir les travailleurs face à la répression. 

mardi 29 juillet 2014

Il nous faut défendre haut et fort le droit de condamner Israël dans le conflit en cours sans se faire taxer d’antisémites pour autant. Et affirmer que, quand on est de gauche, c’est même un devoir élémentaire


C’est un paradoxe que la signature de ce texte uniquement par des individus d’ascendance juive ou arabe justement pour défendre avec la dernière énergie que les bombardements de Gaza n’ont à voir ni avec la religion, ni avec les origines. 

Le gouvernement israélien mène une politique coloniale barbare que l’on pensait propre aux siècles passés. Un gouvernement israélien d’alliance entre la droite et l’extrême droite, où de plus cette dernière a pris le dessus ces dernières semaines. Ce qui se passe là-bas est un conflit national, politique, où Israël, minutieusement, année après année, détruit consciemment toute possibilité de paix et de cohabitation avec les Palestiniens, en particulier par l’élargissement sans fin des colonies et le blocus de Gaza, explicitement condamnés de longue date par l’ONU. Et de toute façon un simple et salutaire réflexe d’humanité devrait suffire à condamner la barbarie du recours massif aux bombardements contre les populations civiles. 

lundi 28 juillet 2014

Rouvrir des perspectives, par Ensemble !


Le retour au premier plan des luttes sociales et écologistes (grève des cheminots, grève à la SNCM, victoire des Fralib, succès de la mobilisation à NDDL...) est la bonne nouvelle d’une période qui en est bien avare. Si tous ces mouvements, loin s’en faut, n’ont pas été victorieux, ils montrent la voie pour sortir de l’attentisme et de la résignation. 

Face à un gouvernement qui, après la déroute de la séquence électorale qui vient de se clore, accélère encore son cours libéral, ce sont les mobilisations sociales et écologistes, les luttes de toutes et tous qui desserreront l’étau et ouvriront des perspectives.

Plus d'un millier de manifestants le 26 juillet à Nantes - intervention de Sandrine Mansour-Merien


Chers amis….chers citoyens responsables de vos actes et de vos pensées,

Pour commencer je vais citer ce petit poème du poète palestinien Samih Al Qassem écrit en 1976 et extrait de son recueil « Je t’aime au gré de la mort ». Le poème s’intitule « Billets de voyage » 

Lorsque je serai tué,
un jour d’entre les jours 
L’assassin trouvera dans ma poche 
Des billets de voyage 
Un pour la paix 

samedi 26 juillet 2014

Ne laissons pas les crimes de guerre impunis !, par Ensemble


Le gouvernement français veut interdire une fois de plus une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien au moment où la vérité des crimes de l'armée israélienne éclate sur la scène internationale. 

Plus de 800 tués côté palestiniens, dont 75% de victimes civiles : la commission des droits de l'homme de l'ONU n'a plus de doute : « le droit humanitaire international a été violé ». Une demande d'enquête internationale pour crimes de guerre a été soumise au Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève. Les États-Unis ont bien sûr voté contre et la France s'est abstenue ! C'est intolérable. 

vendredi 25 juillet 2014

"S'il vous plaît , il faut mettre Israël au ban de la communauté internationale jusqu'à ce qu'il devienne un véritable Etat démocratique, et il faut boycotter et sanctionner quiconque fait des affaires avec cet état d'apartheid et nous aider à nous débarrasser de ce gouvernement raciste et sanguinaire pour restaurer la vie des Palestiniens et des Juifs eux-mêmes" par Nurit Peled-Elhanan*


Ma lettre au Parlement Européen pour sa session concernant l'attaque Israélienne sur Gaza. 
Nurit Peled-Elhanan 16 juillet 2014

Chers amis et militants de la paix 

Je vous écris depuis la bouche de l'enfer. Génocide à Gaza, pogroms et massacres en Cisjordanie et la panique des roquettes sur Israël .Trois colons israéliens enlevés et tués, et la police qui a été informée immédiatement n'a rien fait. Leur mort a été utilisée comme un prétexte pour mener l'assaut planifié à l'avance sur la Cisjordanie et Gaza. Un garçon palestinien de Jérusalem enlevé et brûlé vif et la police, immédiatement informée, ne fait rien. Plus de 200 victimes dans le raid sur Gaza. Des familles entières tuées par les pilotes israéliens, et pour résultat, des bombardements de roquettes sur tout Israël . Le racisme dangereux et violent contre des citoyens israéliens arabes, encouragé avec enthousiasme par les ministres israéliens et des membres du Parlement, conduit à des émeutes dans les rues, engendre l'agressivité et de graves discriminations contre les Palestiniens, avec une violence renouvelée qui éclate contre les militants de la paix juifs. 

jeudi 24 juillet 2014

Myriam Martin : « On ne peut pas s’allier avec ceux qui valident l’austérité » - entretien à Politis


Face aux effets démobilisateurs de l’action du gouvernement, Myriam Martin se dit déçue par l’action des frondeurs du PS et invite les forces de gauche à adopter une position commune claire et radicale.La porte-parole d’Ensemble !, troisième composante du Front de gauche, clôt notre série d’entretiens avec les représentants de la gauche « de gauche ». Pour elle, le rassemblement n’aura pas lieu sans une nécessaire radicalisation. 

Quel regard portez-vous sur cette gauche au pouvoir ? 

" L’espoir est là : traiter l’Etat israélien comme on a traité l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid", entretien avec Pierre Stambul, Union Juive Française pour la Paix


Après deux semaines d’intenses raids aériens sur Gaza suivis par une incursion terrestre, le décompte macabre n’en finit pas de distiller l’horreur. Plus de 650 morts dont la moitié sont des enfants de moins de douze ans. Il s’agit de l’agression la plus meurtrière depuis l’opération Plomb Durci en 2008-2009 qui avait fait plus de 1300 morts. Pierre Stambul*, co-président de l’Union Juive Française pour la Paix nous livre son analyse de la situation. 

Raina-dz : L’attaque israélienne sur Gaza vient de connaître un tournant dramatique avec le massacre de masse commis dans le quartier de Shayjaya que d’aucuns qualifient de crimes de guerre. Quel commentaire faites-vous par rapport à ces événements ? 

mercredi 23 juillet 2014

Pour l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza, rassemblement mercredi 23 juillet 18h, manifestation samedi 26 juillet 15h à Nantes


Pour l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza 
Pour l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem 
Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza 
Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international 
Pour le soutien au peuple palestinien et au gouvernement d’entente nationale 
Rassemblement mercredi 23 juillet 18h angle cours des 50 Otages /rue de la Barillerie 
Manifestation samedi 26 juillet à 15h angle cours de 50 Otages/rue de la Barillerie 

Association France Palestine Solidarité – Génération Palestine – CGT – FSU – Solidaires – Ligue des Droits de l’Homme – Association Républicaine des Anciens Combattants – MRAP - Association Islamiste de l’Ouest de la France – Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Enfants Réfugiés du Monde,  PCF - Parti de Gauche – Ensemble – NPA – Démocratie & Socialisme – Europe Ecologie Les Verts (liste en cours) 

Pour une protection internationale du peuple Palestinien - Appel de cent personnalités


Assez de massacres ! Assez de violences et de haines ! 
Nous appelons le gouvernement français et les autorités européennes à prendre des initiatives à la hauteur du drame qui se noue et pour obtenir un cessez le feu immédiat. Que les armes se taisent et que l’on prenne le chemin du dialogue, de la diplomatie et de la politique ! 

La base de celui-ci est le droit international, la fin du blocus de Gaza, l’arrêt de la colonisation, la fin de l’occupation et la libération des prisonniers politiques palestiniens. C’est la condition de la paix et de la sécurité pour les peuples israéliens et palestiniens. 

mardi 22 juillet 2014

Sauvegarde des terres agricoles et souveraineté alimentaire - vidéo de la table-ronde à Notre Dame des Landes

Dans le cadre du grand rassemblement à Notre Dame des Landes en juillet 2014, table-ronde "Sauvegarde des terres agricoles et souveraineté alimentaire"

Appel du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Israéliens et Palestiniens à manifester demain mercredi 13 juillet


Le bombardement intensif de Gaza depuis 13 jours, avec plus de 3 000 raids aériens, a causé la mort de plus de 350 Palestiniens, blessé plus de 2 500 autres et détruit des centaines d’habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure avec le début de l’offensive terrestre qui a commencé jeudi 17 juillet. Même le domicile du Chef de l’antenne consulaire française à Gaza a été bombardé. 

 Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste. 

«Ce qui se passe à Gaza est inadmissible», Nicolas Palarus, coordinateur du projet de Médecins Sans Frontières à Gaza, répond aux questions de Caroline Paré RF


Médecins Sans Frontières s’est adressée à Israël pour que cessent les bombardements des civils pris au piège à Gaza. L’organisation humanitaire l’a constaté à l’hôpital al-Shifa où MSF travaille, la majorité des morts sont des civils. Nicolas Palarus, coordinateur du projet de Médecins Sans Frontières à Gaza, répond aux questions de RFI. 

RFI: Nicolas Palarus, est-ce qu’on assiste aujourd’hui à des crimes de guerre dans le territoire palestinien ? 

lundi 21 juillet 2014

Amplifier la solidarité avec le peuple palestinien, Défendre le droit de manifester - Appel du Front de Gauche


Ce week-end, la guerre engagée par le gouvernement israélien a franchi un pallier supplémentaire dans l’horreur. Il faut en finir avec cet engrenage meurtrier, ce qui suppose un arrêt immédiat des bombardements et le retrait des troupes israéliennes déployées dans Gaza. 

Plus largement, il est grand temps de mettre un terme au blocus qui asphyxie Gaza depuis 7 ans, de libérer les prisonniers palestiniens, d’en finir avec la colonisation et de démanteler les colonies existantes en territoires occupés. Israël doit enfin se conformer au droit international dans le cadre des résolutions des Nations Unies.