"Un monde sans utopie c'est un monde dont le regard est tourné vers le passé" - Enzo Traverso

jeudi 29 septembre 2016

Mort de Shimon Peres, des éloges indécents, par Ensemble !



Avec Shimon Peres disparaît l'un des fondateurs de l'Etat d'Israël, un des principaux dirigeants du parti travailliste qui occupa de nombreuses fonctions ministérielles, devint 1er ministre et président.
Au lendemain de son décès, c'est à une avalanche de louanges de la part de tous les dirigeants au niveau international à laquelle nous assistons. Il était serait devenu une colombe ! C’est un travestissement de la réalité

Il reçut le prix Nobel de la Paix pour son action en faveur des accords d'Oslo en 1993 qui, pour la première fois, reconnaissait le peuple palestinien comme interlocuteur et son droit à un territoire ce qui aurait pu être un pas en avant dans la voie de la Paix mais a été l’instrument du fractionnement de la Cisjordanie et de la politique du fait accompli colonial. 

28 septembre, journée mondiale du droit à l’IVG

Le saviez vous, le 28 septembre est la journée mondiale du droit à l’IVG. Cette année, les manifestations organisées revêtent une actualité particulière en France et en Europe. 

En France, le retour de la droite aux conseils régionaux a coïncidé avec les attaques contre la diffusion des pass contraception aux jeunes de moins de 25 ans. Valérie Pécresse les a totalement supprimés en Île de France, la région Rhône-Alpes en a restreint l’accès. Et pourquoi ça ? Les jeunes ne devraient pas avoir de sexualité ? Ne devraient pas connaître leurs droits en matière de maîtrise de la procréation ? Ne devraient pas avoir toutes les informations nécessaires qui accompagnent la délivrance de ce pass ? Ou bien le droit de choisir sa sexualité, libérée des risques de grossesses c’est vraiment donner trop de liberté ?

mercredi 28 septembre 2016

Lettre à Manuel Valls à propos de la montée de l’intolérance, par Claire Brisset

Ancienne Défenseure des enfants (2000-2006), après avoir été journaliste au Monde et travaillé douze ans à l’Unicef, j’ai écrit au premier ministre, Manuel Valls, le 3 septembre dernier. Cette lettre étant restée sans réponse, j’estime épuisé le délai de viduité pour pouvoir rendre publique cette interpellation à propos de la montée de l’intolérance dans notre pays. 

"Paris, le 3 septembre 2016 

Monsieur le Premier Ministre,

Depuis plusieurs semaines, nous avons suivi, nombreux, avec beaucoup d’inquiétude la montée de l’intolérance dans notre pays. Une intolérance qui s’exprime désormais essentiellement à l’égard de ceux que l’on estime « différents » et qui, à ce titre, risquent le rejet.

Soutien à la nomination de Marwan Barghouthi au prix Nobel de la paix – Libération de tous les prisonniers politiques palestiniens

Quelque 7000 Palestiniens, hommes, femmes et enfants, sont aujourd’hui détenus dans les prisons israéliennes. Rapporté à la population française, le chiffre atteint près de 100 000. Parmi eux de simples citoyens, des journalistes, des parlementaires et des responsables politiques. Environ 700 sont en détention administrative, sans jugement ni charge et sans savoir quand ils sortiront. 30 prisonniers sont détenus par l’occupant depuis plus de 30 ans et environ 500 sont condamnés à des peines à vie.

Les civils palestiniens sont soumis au régime militaire israélien et ce sont donc des tribunaux d’exception qui les jugent. Dans ces conditions, leur détention dans des prisons sur le territoire israélien constitue une violation flagrante du droit international.

Présidentielle : que tirer des sondages ?, par Roger Martelli

L’élection présidentielle est une élection redoutable et le sondage d’intentions de vote une institution discutable. Comment lire (prudemment) les sondages actuels, quelles perspectives esquissent-ils pour la gauche de gauche en 2017 ?

Les logiques d’une élection à part

L’élection présidentielle fonctionne doublement, à la polarité et à la majorité. Il fut un temps où l’usage démocratique poussait à raisonner selon un modèle simple : au premier tour on choisit, au second tour on élimine. La Cinquième République et la réforme de l’élection présidentielle de 1962 ont rompu cette logique. Puisque deux candidats seulement sont présents au second tour, on ne choisit pas au premier selon ses préférences, mais selon un calcul de probabilités : quel est le candidat, à gauche ou à droite, le mieux à même de l’emporter au second tour ?

Monsanto-Bayer et le contrôle numérique de l’agriculture, par Silvia Ribeiro

Mercredi 14 septembre 2016, Monsanto a finalement accepté la troisième offre de Bayer pour l’acheter. Cela va convertir Bayer en la plus grande entreprise du monde de produits agrochimiques et semences, en plus d’être un des géants de la pharmacie. Bien que ce soit une fusion de grande ampleur aux conséquences sur un temps long, ce n’est qu’une des diverses fusions récentes entre transnationales de l’agrobusiness. Il y a aussi des mouvements entre les entreprises d’engrais, de machines agricoles et celles qui possèdent des banques de données qui influent sur l’agriculture et ses procédés, dans une bataille à qui contrôlera non seulement les marchés, mais aussi les nouvelles technologies et les contrôles numériques et par satellite des cultures.

mardi 27 septembre 2016

+ 1,4 % de chômage en plus ! + 50200 cat A – C’est de plus en plus terrifiant. Vote d’un « état d’urgence social » immédiatement !, par Gérard Filoche

52 400 chômeurs de plus dans la seule catégorie A. Du jamais vu.

Ce ne sont pas des chiffres, ce sont des peurs.
Ce ne sont pas des explications bidon et sirupeuses d’en haut, c’est de la misère brute.

C’est de la souffrance pour notre société entière. Les salariés et leurs familles sont touchés, frappés durement comme à Alstom, HSBC, PSA, Sanofi, à la Poste, à la SNCF, et partout en France.

Alstom : pour un pôle public de transport écologique, par Jean-Claude Mamet (Ensemble!)

La décision de fermer le site Alstom Belfort est un modèle de brutalité dans la gestion néolibérale des entreprises. Peu importe ce qui est fabriqué, peu importe les métiers et les filières industrielles, peu importe l’utilité sociale : ce qui compte est de savoir si le site est encore valorisable dans une stratégie mondialiste de « création de valeur ». Le PDG Alstom répond non.

Alstom Belfort est le berceau historique de l’entreprise, dans un bassin d’emplois qui comprend l’usine de Peugeot Sochaux à 15 kilomètres. Fermer Belfort, c’est comme si PSA fermait Sochaux : une insulte au travail et aux salarié-es. Dans la mémoire ouvrière locale, mais aussi dans certaines images nationales, Alstom est un modèle de savoir-faire professionnel (trains, turbines, énergie, navires lorsqu’ils étaient encore dans le groupe Chantiers de l’Atlantique). Fermer Belfort est donc une angoisse pour l’emploi (qui partirait en Alsace dans l’usine de Reichshoffen, comme initialement annoncé ?) et un mépris insupportable pour le travail accumulé.

Nos ancêtres, les Barbares, par Noël Mamère

Nicolas Sarkozy, pour terrasser son rival Alain Juppé, donne de plus en plus dans le trash. Plus c’est gros et plus ça passe : après le négationnisme climatique, nous voici revenus au temps de l’histoire racontée par Lavisse, revisité par les BD d’Astérix.

En ressuscitant le mythe fondateur de l’enseignement de l’histoire, synthétisé par la formule «nos ancêtres les Gaulois», l’ex-président prétend refonder la République sur les bases de l’invention nationaliste des historiens du 19ème siècle. A l’époque, ils étaient en service commandé par la Troisième République, avec mission d’unifier le pays face à l’Allemagne, en exaltant l’imaginaire de nos ancêtres, tous derrière  un chef, défait mais courageux, nommé Vercingétorix… 

lundi 26 septembre 2016

Invités, nous ne participons pas au sommet Climate Chance à Nantes, par Aurélie Trouvé, Maxime Combes et Geneviève Coiffard-Grosdoy

571e0b3719d2aLe Sommet « Climate Chance » s'est ouvert ce lundi à Nantes, rassemblant les acteurs non-étatiques. Invité à participer à deux « dialogues de haut-niveau », nous avons décliné l'invitation : au nom de notre engagement déterminé contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et de la cohérence en matière de lutte contre les dérèglements climatiques.

Neuf mois après la COP21, et quelques semaines avant la COP22 qui se déroule à Marrakech (7-18 novembre), environ 3000 représentant.e.s de collectivités, associations, syndicats, multinationales, chercheurs participent au sommet Climate Chance à Nantes, visant à « rassembler les acteurs non-étatiques engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique ». Financements, ville durable, agriculture, rénovation énergétique, protection de l’eau, éducation à l’environnement, les sujets sont nombreux et l'objectif réside dans le « partage des bonnes pratiques » et la discussion sur les « difficultés rencontrées ».

Notre-Dame-des-Landes : Stop au gaspillage des terres nourricières ! par le Collectif COPAIN

Fin juin, le gouvernement annonçait son intention de démarrer les travaux à Notre Dame des Landes au mois d'octobre. Ses services semblent annoncer aujourd'hui être prêts pour une intervention d'expulsion et de début de travaux. Le Préfet du 44 a levé ces derniers jours l'obstacle de la protection du campagnol amphibie. 

Dans cette ambiance de veillée d'armes, avant qu'il ne soit trop tard, nous voulons rappeler que : 

- plusieurs recours en justice sont toujours en instruction 

Jeremy Corbyn réélu triomphalement : et après ?, par Philippe Marlière (Regards.fr)

Reconduit après une large victoire contre ses opposants, le leader du Labour doit désormais assumer une gestion plus fédératrice de l’appareil et le convaincre de la justesse d’une réorientation à gauche.

La victoire triomphale de Jeremy Corbyn, réélu leader du Parti travailliste ce week-end, consacre le désaveu de ses opposants internes. Corbyn a été reconduit dans ses fonctions par les adhérents et sympathisants avec une majorité supérieure à celle obtenue il y a un an (62% contre 38% à son opposant Owen Smith). C’est une défaite cuisante pour l’aile droite blairiste qui n’a jamais accepté qu’un membre de l’aile gauche prenne la direction du parti.

Valls demain à Nantes. CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires et UNEF appellent à l'accueillir !

A l’occasion de la participation du 1er ministre Manuel Valls au congrès annuel de l’Union sociale pour l’habitat le mardi 27 septembre à Nantes, les Unions Départementales CGT, CGT-FO, Solidaires, FSU et UNEF de Loire-Atlantique lui rappelleront leur opposition à la loi « travail ». 

Après plus de 4 mois d’une mobilisation sociale exceptionnelle, le gouvernement a décidé de rester campé sur des positions purement dogmatiques en imposant sa loi par l’utilisation, cet été, d’un troisième 49.3. Cette loi aura donc été promulguée sans majorité parlementaire, contre l’avis des organisations syndicales et contre les français-es qui sont toujours 70 % à en demander le retrait. Être devenue une loi de la République ne la rend pas moins illégitime…

Nantes : "The Climate Chance" se réunit du 26 au 28 septembre


Nantes accueille du 26 au 28 septembre, le1ersommet mondial du climat des acteurs­ non­ étatiques : The "ClimateChance". Cet événement est une étape de la préparation de la COP 22 qui aura lieu en novembre 2016 à Marrakech. 

De nombreuses associations et organisations présentes au sommet de Nantes œuvrent pour la transition énergétique et un modèle de société plus écologique. Depuis plusieurs années, elles démontrent qu'il existe des solutions et outils efficaces pour répondre aux défis climatiques. L’ADEME a publié un rapport prouvant qu’un mix-électrique, 100% renouvelable, pouvait être mis progressivement en place en France d'ici 2050. 

samedi 17 septembre 2016

Manifestations loi travail, une fois de plus, la police frappe aveuglément et mutile, par Solidaires


Hier 15 septembre, aux alentours de 16 h 45 alors que le cortège parisien de la manifestation intersyndicale contre la loi travail finissait place de la République, Laurent Theron, père de deux enfants, 46 ans, secrétaire médical à l’Hospitalisation A Domicile (HAD) de l’unité Albert Chennevier de Créteil (94), syndiqué au syndicat SUD Santé Sociaux de l’AP/HP, a vraisemblablement reçu au visage un morceau d’une grenade lancée par les forces de l’ordre. Malheureusement, malgré les soins prodigués cette nuit à l’Hôpital Cochin, Laurent Theron a perdu l’usage de son œil.